© 2017 par Clémence Rodde (Sozinha)

  • YouTube
  • page facebook

CAPOEIRA ANGOLA

4

L'espagnol, José Señor Pastinha et l'africaine, Dona Maria Eugênia Ferreira donnent naissance à Vincente Ferreira Pastinha le 05 avril 1889 àSalvador de Bahia.

Se faisant battre régulièrement par un garçon beaucoup plus fort que lui, l'angolais Benedito le prend sous son aile et lui apprend la capoeira Angola. Il a alors 8 ans. Il suivra son enseignement pendant trois ans.
Son enfance fût relativement heureuse, il passa son temps entre le Liceu de Artes e Orficio (où il apprend à peindre), la fabrique de tonneaux et la capoeira.
A 12 ans, il entre à l'école d'apprentissage des marins qu'il quitte à 21 ans. Il revient vivre dans le centre historique de Salvador où il espère devenir peintre professionnel. Pendant ses heures de temps libre, il continue de s'entraîner. les petits boulots se succèdent, il devient, tour à tour cireur de chaussures, chercheur d'or, maçon sur le port de Salvador, videur dans un tripot clandestinPuis pendant plusieurs années, il arrête la capoeira.

Mais, devant le succès d'une nouvelle forme de capoeira, la capoeira Regional, des mestres illustres comme Aberrer, Antonio Maré, Daniel Noronha, Onça Preta, Zeir, Géraldo Batista dos Santos, le rappelle en février 1941, pour en faire leur porte parole. La volonté de Pastinha et de ses amis est de préserver, défendre et promouvoir la capoeira originelle des noirs d'Angola. 


“ Capoeira é para homem, menino e mulher, so não aprende quem não quiser ”  V. F. PASTINHA

mestre Pastinha, représentant de la capoeira traditionnelle


Ils donnent donc le nom de capoeira Angola en hommage.
 

Pastinha fonde le Centro Esportivo de Capoeira Angola au n°19, Largo do Pelourinho. Dans son académie, il instaure des règles de base telles que la discipline et l'ordre. 
Lors des présentations, ses élèves sont vêtus d'un pantalon noir et d'un T-shirt jaune, au couleurs de l'équipe de foot préférée du Mestre...Yipiranga Futebol Club.

Mestre Pastinha accompagné entre autre par João Grande, Roberto Santana, Gildo Alfinete, Camafeu de Oxossi est invité à Dakar au Sénégal pour le Festival des Arts Nègres en 1966. Ils y vont pour représenter le Brésil et la capoeira. Pastinha était un grand Mestre de capoeira par son jeu agile, rapide et intelligent mais aussi et surtout par sa philosophie. Il enseignait à ses élèves les traditions, les fondements et la philosophie de la capoeira originelle. Il publia le livre "Capoeira Angola".

En 1973, les locaux de son académie lui sont supprimés. Il se retire alors dans un petit quartier du Pelourinho avec sa femme Dona Maria Romélia et vivra de la vente des acarajés. A 92 ans il est vaincu par la maladie et la misère, il fini ses jours aveugle et paralytique. Il meurt le 13 novembre 1981 d'une attaque cardiaque à l'hospice Dom Pedro Segundo.

 

/ SUITE /

1

origines

2

LACAPOEIRA interdite

3

legalisation de la CAPOEIRA

5

CAPEIRA

REGIONAL